Your address will show here +12 34 56 78
 NOTRE HISTOIRE

 

Créée en Mars 2017 sous l’impulsion de Zouhaérath LIADY
Le déclic…
Très citadine depuis toujours, Zouhaérath  a eu l’occasion de visiter avec un groupe d’amis la région  septentrionale du Bénin. Le parcours prévoyait de découvrir les différentes villes de l’extrême nord-ouest du pays, dans le département de l’Atacora pour finir au parc National de la Pendjari. L'initiale visite touristique de la “benguiste” et ses amis s’est rapidement transformée en un périple profond de découverte du mode de vie particulier des populations de cette région. C’est à ce moment précis qu’a fécondé en elle l’idée d’une association qu’elle mène depuis 2017 avec force et conviction. Ci-dessous l'odyssée de la naissance d’Ifèmi!
Tous bagages faits et rangés dans le coffre de leurs montures de type 4 x 4 ils partirent dans l'espoir de découvrir de beaux et grands espaces. Ils traversèrent avec bonheur et émerveillement les premières localités de leur trajet. Leur fierté d'appartenir à ce beau pays grandissait à chaque kilomètre parcouru quand survint un événement qui somme toute venait leur faire découvrir l’autre face du Bénin. Cette Face qu’en tant que citadins, nous côtoyons au quotidien sans voir. En effet, quand l’un de leur véhicule tomba en panne de nuit au milieu d’un village du nom de Pira, Zouhaérath et ses aventuriers en herbe flairèrent le début d’une galère sans nom. Mais en qualité de leader et d’un naturel positif, elle propose de passer la nuit à PIRA et de partager quelques heures le quotidien des piraens. Cela laisserait du temps au garagiste pour remettre leur voiture d’aplomb.
Ce séjour d’infortune à PIRA les bouleverse profondément. Ils comprirent et surtout se rendirent vraiment compte qu’ils furent privilégiés toute leur vie. PIRA est une ville chaleureuse du centre du Bénin avec une population d’environ 15000 habitants. Les villageois accoururent volontiers vers les touristes pour leur porter aide mais avec toute leur bonne volonté, la lueur de leurs lanternes ne suffit pas au garagiste pour identifier la panne. PIRA à cette heure était plongé dans l’obscurité absolue. Les habitants ne bénéficièrent pas cette nuit là du clair de lune qui palliait, à la mesure de ce que pouvait offrir la nature un éclairage public digne de ce nom. Au nombre des villageois volontiers figurèrent des enfants qui d’un français balbutiants jouaient les traducteurs. Après trois quarts d’heure de tentative de réparation tout le monde tombait aisément d’accord pour continuer au levé du jour. Ainsi, villageois et touristes engagent naturellement une démarche de connaissance des uns des autres. Les enfants furent très dynamiques dans l’échange avec une réelle envie d’en savoir encore plus sur leurs hôtes d’un soir. Ils étaient tous élèves dans une tranche d’âge de 7 à 16 ans avec le plus grand en sixième. Dans un cursus classique on rentre en sixième à 10 ans et zouhaérath n’a jamais rien connu d’autre que ça dans son entourage. On voyait le réel effet positif de la gratuité de l’école primaire qui se limite strictement à faciliter l’accès des enfants à l’école. Ce soir, à PIRA, 5 enfants sur les 7 venus apporter leur aide n’avaient pas appris leurs leçons du lendemain car d’après eux ils ne voyaient rien et la seule lanterne de la famille servait à leur mère pour son étalage de nourriture du soir. Alors Zouhaérath savait ce qu’elle pouvait apporter en retour à son pays et surtout à cette enfance dynamique qui ne demandait qu’à avoir les mêmes chances et à être accompagnée.
L'association IFEMI aujourd'hui c'est : 

Membres actifs

Nos membres sont localisés partout dans le monde et contribue à leur échelle aux causes de l'association

Projets en cours

Plus d'une dizaines de projets menés et en cours de réalisations partout sur le territoire Béninois

Bénéficaires

Plus de 500 jeunes ont déjà bénéficiés des actions de l'action de l'association IFEMI depuis sa création

Soutenir l’éducation en Afrique

Vos dons sont destinés à 100% à la réalisation de nos projets éducatifs au Bénin